Marché immobilier américain : les signes de reprise se multiplient

rostMarché immobilier américain : les signes de reprise se multiplient

Plusieurs statistiques parues au cours des derniers mois indiquent une amélioration du marché immobilier résidentiel aux États-Unis.

Selon la National Association of Realtors (NAR), les ventes de propriétés existantes sur le marché américain ont atteint 4 750 000 unités (en données désaisonnalisées et annualisées) au mois de septembre 2012. Il s’agit d’une progression de 11 % par rapport à septembre 2011 et de la neuvième hausse mensuelle consécutive par rapport au même mois de l’année précédente. De plus, le prix médian résidentiel a augmenté pour un septième mois consécutif en septembre 2012 (+11,3 %), pour atteindre 183 900 $.

Selon le US Census Bureau, les mises en chantier résidentielles ont enregistré en septembre 2012 une treizième hausse mensuelle consécutive (+35 %) par rapport au même mois de l’année précédente. Le niveau des mises en chantier de septembre 2012 est le plus élevé depuis juillet 2008.

Un rapport de la Banque Scotia ajoute que l’inventaire de nouvelles maisons est à son plus bas niveau depuis les années 1960 et qu’une tendance à la hausse est observée depuis 2008 quant aux mises en chantier. Les analystes de la Banque Scotia soulignent également un certain optimiste du côté des constructeurs : dans un premier temps, l’achalandage d’acheteurs potentiels a été de plus en plus important au cours de la dernière année et, dans un deuxièmement temps, l’indice de confiance des constructeurs S&P est en forte progression depuis la fin de l’année 2011, ayant atteint son plus haut niveau en cinq ans. Pour consulter le rapport complet, cliquez ici.

Dans un rapport publié récemment, la Banque Laurentienne a souligné que l’appréciation du prix des propriétés sur le marché de la revente a raffermi la confiance des ménages. Cette appréciation augmente la richesse des ménages américains et améliore la situation de ceux qui détiennent une hypothèque sur une propriété dont la valeur est inférieure au solde du prêt hypothécaire. L’institution signale également que l’apport de l’activité du secteur de l’habitation à la croissance économique aux États-Unis redevient positif. Pour consulter le rapport complet, cliquez ici.

Finalement, selon RealtyTrac, le nombre de saisies hypothécaires était en forte baisse aux États-Unis au troisième trimestre de 2012, atteignant son plus bas niveau en cinq ans. En tout, 531 576 propriétés (soit une propriété sur 248) faisaient l’objet d’une forclusion au cours du trimestre, une diminution de 13 % par rapport au troisième trimestre de 2011. Il s’agit également de la neuvième baisse trimestrielle consécutive.

Source

Tags: ,

No comments yet.

Leave a Reply

 

Pour plus d'information ou pour laisser votre
message - remplissez s.v.p. cette forme :

Name: *
E-mail: *
Phone:
-
Subject:
Message:
Verification code: